Aller au contenu principal

Wikipedia + NIH pour développer l’info santé sur le web

Wikipedia remonte dans 71 à 85% des 10 premiers résultats de recherche en santé, dans les principaux moteurs de recherche sur le web.
C’est ce qu’on montré Michaël R. Laurent et Tim J. Vickers dans un article publié dans le Journal de l’American Medical Informatics Association.

Cela confirme ce dont on se doutait déjà : la web encyclopédie participative est un territoire devenu incontournable pour la diffusion de l’information santé, le web devenant une des principales sources d’information, au même titre que l’entourage ou les professionnels de santé (voir l’exemple impressionnant des recherches sur la grippe A H1N1 sur Wikipedia en anglais).

5_wikipedia-1-550x550

Et bien sûr se pose d’emblée la question de la qualité et de l’objectivité de cette information élaborée collectivement selon le principe du crowdsourcing.

A cette question la fondation Wikimedia, derrière le projet Wikipedia, propose une réponse plus qu’appropriée : associer en amont les professionnels à l’élaboration du contenu.

C’est officiellement chose faite avec l’annonce, la semaine dernière d’un partenariat entre la fondation Wikimedia et les National Institutes of Health, organismes gouvernementaux US en charge des question de recherche en santé, l’Inserm nord-américain pour simplifier.
L’objet de ce partenariat est de proposer des ateliers aux personnels des NIH afin de leur présenter la philosophie et le fonctionnement de Wikipedia et de les amener à contribuer et ainsi à augmenter la qualité globale du contenu médical.

J’y vois également une volonté de la fondation Wikimedia de rester en position de force par rapport à d’autres wikis médicaux qui se positionnent sur le santé et la médecine comme Medpedia ou WikiDoc.

Je profite de ce post pour saluer l’excellente initiative wiki médecine et web 2.0 qui recense notamment les blogs santé et médicaux français, dont biogeekblog ;)

[image: Copyright 2009 Rob Matthews]

Publicités
2 Commentaires Poster un commentaire
  1. Michaël R. Laurent et Tim J. Vickers. Les « a » et « b » sont en trop, ils sont utilisés dans la revue poue indiquer les affiliations des chercheurs.

    22 juillet 2009
  2. pierre-yves #

    Oui, merci Guillaume, un copié-collé un peu rapide ;)

    22 juillet 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s