Aller au contenu principal

Nature : de plain pied dans le digital

Nature, le groupe de presse scientifique britannique dont la première revue éponyme fut lancée en 1869 annonce aujourd’hui un lifting radical de toutes ces publications avec une forte orientation vers le digital, déjà amorcée depuis quelques années.

Avec la multiplication des façons d’accéder à l’information scientifique, notamment via le web, Nature propose dorénavant une palette d’outils adaptés aux besoins des ses lecteurs.

Outre une version papier dont la mise en page est revue et qui fait large place aux infographies et illustrations, ce sont les contenus digitaux qui se multiplient : site web, édition digitale, applications mobiles, podcasts, blogs, réseau social (mais aussi Twitter et Facebook)… Tout y passe, on est dans le 360, digital au moins.

Philip Campbell, le rédac chef, se fend d’un billet sur le blog Nautilus pour expliquer toute la démarche.

J’étais dans une ancienne vie abonné et lecteur assidu de Nature Reviews Drug Discovery, mensuel passionnant sur la pharmacologie et la R&D des médicaments, qui n’a malheureusement pas encore bénéficié de son lifting digital.
En espérant que cela soit le cas prochainement avec une chouette édition iPad, Philip si tu m’entend, je suis prêt à afficher ici une belle bannière contre un abonnnement ;)

Publicités
5 Commentaires Poster un commentaire
  1. C’est plus joli effectivement et plus facile de trouver un article selon son centre d’intérêt.
    Ce qui est très chouette c’est l’édition digitale. Elle est très agréable à feuilleter et à lire. Le journal sans le papier. J’attends que les apps tournent sous autre chose que la marque à la pomme. Je risque d’attendre longtemps…

    23 septembre 2010
    • pierre-yves #

      Merci du commentaire !
      Pas de produit marqué de la pomme, c’est une choix définitif ? Parce que la presse sur iPad, c’est quand même top !

      23 septembre 2010
  2. Rien n’est jamais définitif dans la vie sauf quand on est mangé par les asticots. Si la lecture de nature sur ipad est aussi agréable que ce que je vois dans l’édition digitale sur mon écran, je vais peut être commencé à y réfléchir. il faudrait qu’il y ait aussi plus de titres scientifiques et médicaux pour me pousser à franchir le pas.

    23 septembre 2010
    • pierre-yves #

      J’ai testé et approuvé la version iPad de Wired (OK c’est pas le NEJM) et c’est plutôt réussi avec des bonus digitaux intégrés (anim 3D, vidéos) pour le même prix que la version papier.
      Je pense que toute la presse va évoluer dans ce sens, les journaux médicaux suivront tôt ou tard.
      Et c’est peut être aussi le moment de prendre en compte les possibilités multimédias des tablettes comme l’iPad dans la rédaction des articles…

      23 septembre 2010
  3. Ça arrive, si nature se réveille c’est parce que cell press a commencé à faire des abstracts animés et des résumés en vidéo et améliorer la lecture en ligne, il y a un exemple sur mon blog avec l’histoire de fourmis et des éléphants. Les éditeurs manifestement tentent de rendre le contenu plus sexy (le résumé en vidéo de l’article sur le site de current biology est super). Il faut que les scientifiques derrière suivent. Ce qui n’est pas facile.

    23 septembre 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s