Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘médecine personnalisée’

liens du jour – 30/03/09

[blog] The Decision Tree A> a blog about predictive medicine and the future of healthcare – blog sur la médecine personnalisée développé par Thomas Goetz de Wired Magazine, à lire en particulier un article sur l’annonce récente de 23andme de développement d’une plate-forme de recherche online sur la maladie de Parkinson…

« Again, this isn’t a research study – this is a new way to study research. Make the costs of research recruitment (finding populations to study, recruiting individuals, taking samples, and repeating every time you have a new question to ask) a backend function, and prioritize the questions, not the apparatus. It’s how to do science in the petabyte age. »

[twitter] Nicolai (LancetUK) on Twitter… un twitter qui s’en va rejoindre la page twitter & santé de biogeekblog

« The Unofficial Lancet Twitter Feed. Keep in touch with The Lancet, the world’s leading general medical journal. »

[biz] Diabetes TV – Forbes.com – controverse autour d’un des sites majeurs US dédié au diabète, dLife, et de son extension télévisuelle sur CNBC…

« Can a show about a disease help patients? Or does it just help sell drugs? »

génétique en ligne, une web industrie en plein essor

La génétique en ligne, composante de la médecine personnalisée, se développe aux USA, après 23andme, DecodeMe, DNAdirect…, Wired signale le lancement des services de Navigenics, avec une approche présentée comme plus médicale que celle des concurrents.
Le principe reste le même, sur la base d’un échantillon de quelques cellules transmises par l’utilisateur, une analyse du génome est effectuée avec identification de marqueurs génétiques (SNP’s) pour lesquels une association possible avec une maladies a été publiée (18 sont pour le moment testées par Navigenics).
L’utilisateur accède ensuite par le web à ses données et à des conseils liés aux résultats (hygiène de vie, prévention, prise en charge médicale…).
Navigenics, avec la multiplication des études sur les marqueurs génétiques, anticipe la mise en évidence de plus en plus d’associations entre ces marqueurs et les maladies et devrait donc agrandir rapidement son panel de maladies couvertes.

La conclusion de l’article de Wired, à vérifier dans les prochaines années (mois ?) :

Yesterday personal genomics was an oddity. Today, it’s an industry.