Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘médecine2.0’

Les vétérinaires, les chats et le web 2.0 : interview de Nicolas Vedrenne, fondateur de vetideo.fr

Depuis que j’écris sur biogeekblog, je n’avais pas eu l’occasion d’aborder le domaine de la santé animal et la place qu’y occupent les médias sociaux.

Si ce n’est pas évident de prime abord, la santé animale est un domaine étroitement lié à la santé humaine, on se souvient par exemple que la grippe A était qualifiée de « porcine » au début de la crise.

Une des particularités  du domaine la santé animale et de la médecine vétérinaire est à mon sens que le concept de patient connecté au net ne s’applique pas (même si les réseaux sociaux d’animaux de compagnie sont bel et bien une réalité…) et que la notion d’e-patient est un des leviers, si ce n’est le levier majeur, du développement de la médecine 2.0.

Néanmoins, les vétérinaires peuvent bénéficier dans leur pratique quotidienne des apports du web social, et c’est de cette idée qu’a émergé le site communautaire vetideo.fr, pionnier dans le domaine en France.

Vetideologo

Pour en savoir plus, j’ai interrogé Nicolas Vedrenne, fondateur de Vetideo sur son projet et sur sa vision de la médecine vétérinaire 2.0 … et aussi sur le mystère de l’omniprésence des chats sur le net ;)

L’avis d’un spécialiste me semblait essentiel pour tenter de comprendre ce phénomène !

Lire la Suite

Publicités

doc2doc : le BMJ fait dans le (réseau) social

En ouverture du BMJ du 9 mai – consacré à ce virus dont on parle pas mal en ce moment – une pleine page qui invite à rejoindre doc2doc, la *nouvelle* communauté en ligne de la maison d’édition médicale britannique BMJ Group.

logo-doc2doc-on

Au menu de ce réseau qui promet de connecter les médecins à travers le monde, les ingrédients classiques du web 2.0 : création et partage de profils persos, forums de discussion, plate-forme de blogs.

doc2doc500

L’interface est sobre et claire, une mine d’information est accessible dans les forums et blogs, certains forums de pratique médicale étant réservés aux seuls praticiens authentifiés. La caution BMJ donne à mon sens une certaine crédibilité à cette plate-forme qui pourrait présenter une alternative européenne intéressante à sermo.com le réseau de référence (pour l’instant) réservée aux seuls médecins US.

conférence Médecine2.0 au Medec : le compte rendu à chaud

Le Medec fermait ses portes ce soir et affichait une intéressante conférence sur les apports du web2.0 dans la pratique médicale. En voici les grandes lignes « à chaud ».

Deux pionniers de l’e-santé en France, Denise Silber et Philippe Eveillard, ont présenté les principes et applications du web2.0 à la médecine devant un parterre attentif après 3 jours de salon, conférences et ateliers.

Denise Silber, après avoir passé en revue les différences entre web1.0 et 2.0, a présenté plusieurs sites et tendances qui émergent aux USA, mais aussi en France, en ce moment :

  • Phreesia.com, le check-in électronique du patient avant consultation,
  • Vitals.com, site d’évaluation / notation du médecin par le patient,
  • Le cabinet médical virtuel AmericanWell.com (consultations via vidéo),
  • La communauté Sermo.com (le Facebook médical et ses 50.000 membres!).

Côté français,

Philippe Eveillard a axé sa présentation (déjà disponible sur SlideShare.net) de son côté sur 3 apports des outils web2.0 à la pratique médicale quotidienne :

  1. Le social bookmarking (del.icio.us et CiteULike.org),
  2. La veille efficace grâce aux fils RSS (avec l’exemple du suivi d’une requête Medline),
  3. Le travail collaboratif (le wiki du DU de journalisme médical de Paris 5).

Bref, une belle entrée en matière pour cerner facilement ce domaine en plein buzz.

A noter la question pertinente de la réceptivité des utilisateurs à tous ces nouveaux outils (ou du devenir de ce qui semble être maintenant bien entré dans les moeurs de l’internaute lambda, l’e-mail et les forums de discussion…) !

Je retiens en tout cas, le message de Denise Silber sur les similitudes de la relation médecin/patient entre les Etats Unis et la France et la perspective de voir se développer rapidement en France, des applications et outils web2.0, utiles pour les patients et tous les acteurs de santé.